MARCHEUSES DE L’OMBRE

Je reçois une lettre. Je la dépose sur mon bureau. Elle m’attend. Je pressens que c’est une lettre importante. Par importante, je veux dire, ce genre de lettre qui demande des conditions à la lecture. Je préfère attendre d’avoir fait le souper, lavés et couchés les enfants. Il faut parfois créer les conditions à la lecture. Je ne voudrais pas livrer mon trouble à quelqu’un d’autre qu’à la nuit. Le silence est la condition nécessaire à mon dialogue intérieur sans lequel je ne peux me perdre. Et pour ouvrir la lettre d’un amant je veux être prête. Mais lui, dans quelles conditions l’a-t-il écrite ? A travers la correspondance amoureuse de Marina Tsvetaeva avec Boris Pasternak et Rainer Maria Rilke, la cie Les 2 Frida explore la part de sublime et de trivial que contient la relation épistolaire. Une recherche débute sur le fossé existant entre la soif d’immanence et le besoin d’exister et de se sentir exister !

Soutien de La Chaufferie-Acte 1, Le Corridor
Crédit Photo: Emilie Montagner

Distribution:

Une étape de travail de la Cie les 2 Frida

Conception, mise en scène et écriture : Sarah Brahy

Jeu : Sarah Brahy, Aline Mahaux, Pierre Verplancken, Pola Pisciottano
Date:
Mercredi 21 OCTOBRE

Heure:
18H30
Salle:
Petit théâtre Mercelis - Polyvalente
Discipline:
Théâtre - àpd 14 ans
Compagnie:
Les 2 Frida
Date:
Mercredi 21 OCTOBRE

Heure:
18H30
Salle:
Petit théâtre Mercelis - Polyvalente
Discipline:
Théâtre - àpd 14 ans
Compagnie:
Les 2 Frida
RESERVER